< googlec9443b4cf9c986ef.html>
Connectez-vous
Librairie ROKA



compteur gratuit

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          




La cigarette électronique ?

Lu 2595 fois

Notez




Comment fonctionne une cigarette électronique?

La cigarette électronique est constituée de plusieurs petits cylindres métalliques d'une taille sensiblement similaire à une véritable cigarette, ou plus grosse selon les modèles. L’emplacement du filtre contient une cartouche (ou réservoir) remplaçable, remplissable d'un liquide aromatisé appelé e-liquide dont le principal composant est un mélange de propylène glycol et de glycérine végétale. Ce composé principal est additionné d'arômes artificiels ou extraits naturels ainsi qu'une dose optionnelle de nicotine plus ou moins concentrée.
Le dosage en nicotine s'approche de ceux que délivre une véritable cigarette, version légère, normale ou forte. Les dosages les plus fréquents vont de 0mg/ml à 19mg/ml.

Lorsque l’utilisateur aspire (ou appuie sur un bouton), le dispositif électronique active une résistance qui, en chauffant, met en vapeur le liquide et le mélange avec l’air inspiré. Ce mélange est propulsé sous forme de vapeur et est inhalé par l’utilisateur. La cigarette électronique ne simule pas seulement l’acte de fumer mais délivre le mélange vaporisé à la température de 50-60 °C, comparable à celle de la fumée d’une cigarette conventionnelle. Lorsque le e-liquide est doté de nicotine, le fumeur dispose du même ressenti qu'avec une vraie cigarette, et un effet de "soulagement" à l'absorption de la nicotine.


VENTE STRICTEMENT INTERDITE AUX MINEURS - SI VOUS NE FUMEZ PAS, N'UTILISEZ PAS LA CIGARETTE ELECTONIQUE

La cigarette électronique ?

Toxicité de la cigarette pour la santé

Rappelons les substances de la cigarette tueuse face à la cigarette électronique :

Multiples études affirment que la cigarette électronique serait au moins 1000 fois moins nocive que les cigarettes tueuses, elle présente
des dangers infiniment moindres que la cigarette classique.
La cigarette électronique ?

Effets et méfaits de la nicotine

La nicotine est un alcaloïde présent dans les plantes de la famille des solanacées et notamment dans les feuilles de tabac (jusqu'à 5 % du poids des feuilles). Sa fonction est de protéger la plante contre les insectes.

Elle a été découverte en 1809 et isolée en 1828.

Nicotine inhalée :
Quand la fumée est absorbée, une partie de la nicotine contenue dans celle-ci est absorbée par les capillaires sanguins des poumons.
Après un court passage dans la partie gauche du coeur , la nicotine arrive (en 10 à 20 secondes) dans le cerveau, sans passer par le système portohépatique (elle n'est donc pas filtrée, ce qui explique un effet particulièrement marqué sur le système nerveux central)

Effets de la nicotine sur l'organisme humain :
La nicotine est classée parmi les neurotoxines les plus dangereuses. Consommée toutefois en petite quantité, des phénomènes de tolérance et de dépendance se mettent en place.

A faible dose celle-ci a un effet stimulant, libérant plusieurs hormones nottament : adrénaline, dopamine, sérotonine, bêta-endorphine et vasopressine...

Adrénaline : augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle.
Dopamine : augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle,
agit sur la motivation, le sommeil et la mémorisation.
Sérotonine : agit sur la régulation de fonctions telles que la thermorégulation,
les comportements alimentaires et sexuels, le cycle veille-sommeil,
la douleur, l’anxiété ou le contrôle moteur
Bêta-endorphine : Effet euphorisant (joie), anxiolytique (destressant) et antalgiques (anti-douleur)
Vasopressine : Antidiurétique (diminution du sodium dans le sang et de la quantité des urines)

En surdose elle devient toxique et joue un rôle de véritable poison : nausées, palpitations, céphalées, insomnies, diarrhées, lipothymies (malaise, vertige, lourdine, étourdissement, vapeurs, etc.), sècheresse buccale, hypersalivation, douleurs abdominales, diminution de l'acuité auditive, faiblesse générale, etc.

En overdose elle devient mortelle : hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions. Les doses de nicotine tolérées par les sujets fumeurs peuvent entraîner une intoxication aiguë pouvant être fatale chez les jeunes enfants.

C'est pourquoi la consommation est interdite à aux mineurs et déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu'aux personnes sujet à diverses maladies cardio-vasculaires.

Dépendance & addiction :
Des études ont montré que les symptômes de manque apparaissaient déjà après la consommation de 100 cigarettes. La nicotine rend donc très vite dépendant.
L’effet de manque fait apparaître irritabilité, maux de tête et anxiété pouvant conduire à la dépression.


La cigarette électronique en Belgique

Alors que la cigarette électronique est de plus en plus présente en France, on est en droit de se demander ce qu’il en est chez nous en Belgique. Chez nous, les vapoteurs sont également présents, on estime qu’ils sont plus de 50 000 aujourd’hui, chiffre assez important pour une population totale d’environ 11 millions d’habitants.

Comme dans tous les pays du monde, les fumeurs qui ont déjà essayé d’arrêter de fumer avec les moyens traditionnels et ce sans succès se tournent vers la cigarette électronique qui semble donner de bons résultats. Néanmoins, il existe quelques différences entre la France et la Belgique, en particulier en ce qui concerne la législation. Vous trouverez dans cet article quelques comparaisons entre les deux pays afin de vous faire une idée de ce qui est autorisé ou non.

Les réglementations sur la vente des cigarettes électroniques sont-elles les mêmes qu’en France ?

La réponse est non. En France les liquides contenant de la nicotine sont vendus dans les boutiques, qu’elles soient physiques ou virtuelles. Les liquides contenant de la nicotine sont considérés comme des produits de consommation et ne sont donc pas soumis à une réglementation particulière.

En Belgique, c’est un peu différent. Les cigarettes électroniques, c’est-à-dire les batteries, clearomiseurs et atomiseurs, sont vendus librement, comme n’importe quel objet. De même, les liquides qui ne contiennent pas de nicotine ( dosage à 0 mg de nicotine) sont également libres pour la vente.

La différence se trouve dans les liquides qui contiennent de la nicotine. En effet, même les plus petits dosages sont considérés comme des médicaments, il est donc obligatoire de détenir une autorisation pour les vendre. Cependant, on a pu remarquer que dans de très nombreuses boutiques Belges, les e-liquides avec de la nicotine sont présents dans les rayons.

Pourquoi les boutiques Belges vendent quand même des liquides avec de la nicotine ?

Simplement par ce que ces liquides sont les plus prisés par les vapoteurs. En effet, la grande majorité des vapoteurs sont d’anciens fumeurs qui veulent arrêter de fumer.

Si l’utilisation de la cigarette électronique avec du liquide sans nicotine permet de conserver la gestuelle, un manque se fait néanmoins sentir. C’est pour cela que les vapoteurs anciens fumeurs veulent des liquides avec un dosage, même faible, en nicotine.

Les revendeurs Belges ne poussent pas à l’utilisation des liquides dosés en nicotine. Ils mettent en avant les arômes et la conservation de la gestuelle pour vanter leurs produits. Néanmoins, ils estiment que leurs clients vapoteurs ont le droit d’avoir à leur portée des liquides contenant de la nicotine.

Cette substance n’est pas recommandée pour la santé mais vous ne trouverez personne pour vous dire le contraire. La seule chose qui est expliquée, que ce soit dans les boutiques Belges et Françaises, est que la réduction du dosage progressif, permet d’augmenter ses chances d’arrêter de fumer. Ce n’est pas un argument des vendeurs à l’origine mais bien un argument des utilisateurs, les vapoteurs.

Peut-on vapoter dans les lieux publics en Belgique ?

Non. En effet, en Belgique il existe une loi qui interdit sur l’espace publique et dans les lieux où la population est en nombre, l’utilisation « d’objets incitant à fumer ». La cigarette électronique n’est pas une cigarette ordinaire, elle ne produit pas de fumée et ne crée donc pas de tabagisme passif.

Néanmoins, les autorités Belges ont estimé que la cigarette électronique produisait sur les autres l’envie de fumer, elle est donc classée dans la catégorie de ces objets qui sont interdits d’utilisation dans les lieux publics.

En France, cette loi n’existe pas, seules les cigarettes ordinaires (les cigarettes tueuses) sont interdites. Néanmoins, on a pu noter que la ministre Marisol Touraine souhaitait la faire totalement interdire dans tous les lieux publics, exactement comme la cigarette ordinaire. L’argument utilisé pour obtenir cette interdiction n’est pas le même que chez nous.

La Ministre Française ne parle pas d’un dispositif qui donnerait envie aux autres de fumer mais parle du principe de précaution qui demande un peu de recul jusqu’à la fin des études Françaises menées sur le « vapotage passif ». Pour l’instant, il est donc préférable de ne pas vapoter dans les lieux clos et dans les espaces publiques, vapotez simplement dans la rue que ce soit en France en ou Belgique.



Infos locales | Actuellement dans notre librairie | Lotto (Belge) | Euro Millions | Lotto et Euro millions | Feux d'artifices



Inscription à la newsletter

Facebook



Partager ce site
Le groupe de joueurs Français que gère de main de maître, notre ami Gérard, participe régilièrement à nos cagnottes.
Ce site est LA bible des joueurs EURO MILLIONS. Vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur ce jeu qui 2 fois pas semaine passionne des milliers d' Européens !